Et si

Et si...
Print Friendly, PDF & Email

Et s’il n’y avait en guise de trésor
qu’un misérable tas de débris sans valeur
(tessons des hontes bues, brisures d’amours mortes,
éclats d’orgueils fracassés, azulejos de niaises révoltes,
larmes, frustrations, trahisons, remords aussi)?
J’aurais perdu ma vie, moi,
à fouiller et retourner pour rien le morne champ de l’être
au lieu d’aller rejoindre les rires de la fête
et rouler aux plaisirs vif-argent
de l’Evidence.

Share